Libérez votre créativité

L’atelier du film d’animation

Comment animer image par image ?

Faire un film d’animation, c’est photographier une succession d’images, chacune légèrement différente de la précédente, de manière à recomposer un mouvement. Il faut 24 images pour une seconde de projection mais il est possible de décomposer le mouvement en 12 images en les photographiant 2 fois (12 x 2 = 24 ips).

L’objectif général est de comprendre le principe de l’animation ou comment animer image par image ; en utilisant différentes techniques d’animation (dessin animé, papier découpé, pâte à modeler, marionnette, pixilation) ; dans le but de réaliser un court métrage d’animation en passant par les principales étapes de production.

Les principales étapes de production

  • Le synopsis est un court texte qui décrit les grandes lignes de l’histoire et qui permet de se faire une idée globale du thème et de l’évolution des personnages. Ce texte esquisse les principaux personnages et le déroulement dramatique, sans entrer dans les détails et ne comporte ni explications, ni dialogues. Il est rédigé au présent de l’indicatif, dans un style simple.
  • Le storyboard est la représentation illustrée d’un film avant sa réalisation. On y décrit l’ensemble des paramètres cinématographiques (cadrages, angles de vues, mouvements de caméra et de personnages, raccords, etc.) avec la plus grande exactitude possible, afin de visualiser et planifier le tournage du film.
  • La conception graphique : c’est la création des personnages, des accessoires et du décor (c’est le lieu et l’environnement dans lesquels se déroule l’histoire).
  • La bande-son est la partie sonore du film. Elle est constituée des voix, des bruitages et de la musique.
  • Le tournage démarre dès que l’on commence à capturer des images et nécessite du matériel audiovisuel et informatique pour enregistrer et stocker les images.
  • Le montage vidéo consiste à sélectionner des images enregistrées numériquement et à assembler le tout en une suite cohérente.
    Le générique présente les noms, de l’ensemble des personnes qui ont participé à la création d’une oeuvre cinématographique, au début ou à la fin du film.
  • La diffusion permet de présenter son film à un large public selon le support choisi : DVD, salle de spectacle, internet…

Les secrets de fabrication : L’île au trésor

projet collectif, atelier à l’année (2012-2013)

Le projet pédagogique

  1. CREER des outils d’animation : thaumatrope, flipbook, praxinoscope ;
  2. PRATIQUER différentes techniques d’animation : le dessin animé, le papier découpé, la pâte à modeler, les marionnettes, la pixilation (animation d’objets divers et de personnes), animation 2D sur ordinateur ;
  3. S’APPROPRIER le matériel informatique et audiovisuel : tablette tactile, ordinateur portable, appareil photo & camescope numérique, webcam, micro, tablette graphique… ainsi que les différents logiciels de capture d’image, d’animation, audio et de montage vidéo ;
  4. REALISER un court métrage d’animation en passant par les différentes étapes de production : synopsis, storyboard, conception graphique, tournage, bande-son, montage vidéo ;
  5. ALTERNER la production individuelle et collective favorisant la coopération et l’échange ;
  6. CONSERVER une trace du projet : création d’un DVD ;
  7. DIFFUSER sa production : mise en ligne sur internet et projection dans une salle de spectacle.

Tout au long de l’année, vous pourrez visionner ou télécharger des supports papier ou vidéo en complément de l’atelier pratique.

Retrouvez tous les ateliers et les stages animés dans les écoles, ludothèque, médiathèque, centre culturel et de loisirs ainsi que des conseils techniques, ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *